Menu Fermer

5 astuces pour garder vos tapis comme neufs

5 astuces pour garder vos tapis comme neufs
  1. Enlever les empreintes de meubles avec un glaçon

Avez-vous déjà réarrangé vos meubles, ou peut-être les avez-vous échangés contre un nouveau meuble qui n’était pas exactement de la même taille. Vous avez alors remarqué les empreintes laissées sur votre tapis ?

Pour les faire disparaître, placez un glaçon dans l’entaille et laissez-le fondre. Une fois qu’il a fondu, brossez les fibres de la moquette avec vos doigts pour les raviver. N’utilisez pas de brosse à récurer, car elle serait trop abrasive et nocive pour votre tapis ! Terminez en passant l’aspirateur, une fois que la moquette est complètement sèche. Voilà ! Vous n’avez plus à avoir l’impression que vos meubles sont enchaînés sur place.

Conseil : lorsque vous déplacez vos meubles, veillez à ne pas les traîner sur le tapis, car cela pourrait provoquer des ondulations.

  1. Enroulez votre tapis pour éviter le changement de couleur

Si vous avez un parquet en bois dur, vous ne savez peut-être pas qu’il subit en permanence une transformation de couleur (oui, en ce moment même !). La lumière directe du soleil, les rayons UV, la circulation et les polluants atmosphériques contribuent tous au changement de couleur d’un parquet en bois naturel. Laisser vos tapis s’exposer à ces nuisances les terniront et rendront votre décoration intérieure plus fade. Il s’agira des mêmes précautions à prendre pour de la décoration murale.

 

Les bois de couleur foncée ont tendance à ne pas montrer le changement de couleur aussi radicalement que les bois clairs, mais cela se produit dans une certaine mesure dans tous les bois naturels. (Notez que les revêtements de sol stratifiés ne subissent pas de changement de couleur, car la surface « bois » est essentiellement une image de bois posée sur un panneau de fibres pressées).

Les tapis posés sur du bois dur peuvent « protéger » le bois de la lumière et de l’air. Après un certain temps, le bois autour du tapis a changé, mais lorsque le tapis est enlevé, la couleur du bois dans cette zone reste plus proche de la couleur originale du bois.

Pour minimiser cet effet, retirez votre ou vos carpettes lorsque vous prévoyez de vous absenter, par exemple lorsque vous partez en vacances. Enroulez le tapis et placez-le à l’écart, et laissez vos stores ou vos rideaux ouverts. Cela permettra à la lumière et à l’air d’atteindre le bois, réduisant ainsi l’effet dramatique du changement de couleur. Ainsi, lorsque vous voudrez changer votre tapis ou l’enlever complètement, votre bois dur sera plus uniformément coloré.

Veillez également à enrouler le tapis sous la carpette.

  1. Tournez votre tapis pour éviter les motifs de circulation

Nous avons tendance à suivre les mêmes chemins dans nos maisons. Par exemple, nous prenons le chemin le plus court et le plus direct pour aller du point A au point B, et nous marchons généralement au centre du couloir. Cela signifie que certaines zones de notre moquette ou de notre tapis sont piétinées plus que d’autres et commencent donc à montrer des signes d’usure plus tôt.

Réduisez ce phénomène en lavant votre tapis régulièrement. Faites tourner votre tapis à 180 degrés tous les six mois, comme vous le faites pour votre matelas. Faire tourner votre tapis permet de créer une usure uniforme sur l’ensemble du tapis, réduisant ainsi l’apparence de voies de circulation sur votre tapis.

  1. Achetez de la moquette supplémentaire pour vos escaliers

Les escaliers sont la zone la plus fréquentée de la maison. La moquette des escaliers vieillit donc beaucoup plus vite que celle des autres zones et doit être remplacée plus tôt. Cependant, il n’y a aucune garantie que la même moquette sera disponible dans cinq ou dix ans, et qu’elle sera assortie au reste de la maison. Alors, achetez-la maintenant !

Achetez le double de la quantité de moquette dont vous avez besoin pour vos escaliers et conservez la deuxième pièce enroulée dans un endroit sombre et sec. Les escaliers n’ont pas besoin d’une grande quantité de moquette, le coût supplémentaire ne sera donc pas énorme et vous permettra d’économiser sur le long terme, puisque vous n’aurez pas à remplacer toute votre moquette juste parce que vos escaliers ont l’air usés.

  1. Saupoudrez du bicarbonate de soude pour éliminer les odeurs

Cette astuce n’est probablement pas nouvelle, mais elle mérite d’être mentionnée dans cette liste. Il est assez communément admis que le bicarbonate de soude absorbe les odeurs, et c’est un conseil vieux comme le monde : saupoudrez votre tapis de bicarbonate de soude lorsque vous avez besoin d’éliminer les odeurs (d’animaux domestiques, de fumée, de cuisine, etc.). Laissez agir pendant quelques heures, puis passez l’aspirateur sur votre tapis pour éliminer tout le bicarbonate de soude et les odeurs qu’il contient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.