Menu Fermer

Peut-on émailler de la vaisselle avec des émaux de couleur sans risque pour la santé ?

vaisselle avec des émaux de couleur

On dit parfois que l’empire romain a décliné car les romains mangeaient dans de la vaisselle au plomb. En effet, mis en contact avec des acides comme le vinaigre, le plomb se dissous très légèrement.

Les romains ingurgitaient ainsi tous les jours sans le savoir d’infimes quantités de plomb qui se mélangeaient avec la nourriture. Après des années à ingurgiter quotidiennement des quantités infimes de plomb, ils développaient une maladie que l’on appelle le saturnisme, qui réduit les capacités mentales et peut faire perdre la raison.

Sachant cela, il est logique que toute personne souhaitant réaliser des objets utilitaires qui pourraient servir de vaisselle se pose la question de la dangerosité des matériaux utilisés. D’autant que le plomb peut faire partie des ingrédients utilisés pour fabriquer un émail qui va recouvrir une pièce en céramique.

En réalité, le plomb peut être utilisé pour fabriquer l’émail des pièces décoratives comme des vases, à condition de se protéger avec des gants et un masque au moment de la manipulation des poudres d’émaux et de la vaporisation de l’émail liquide sur la pièce. Mais il faut effectivement absolument éviter d’en mettre dans des céramiques qui serviront à table : verres, bols, saladiers, assiettes, etc.

Mais quand est-il des autres ingrédients ?

Un émail céramique est constitué d’éléments broyés en poudres et mélangés entre eux. Les éléments les plus présents sont la silice, l’alumine, le kaolin qui est une argile, le feldspath, qui est une roche, pour n’en citer que quelques-uns. Ces produits sont inoffensifs une fois vitrifiés en émail (Mais il faut mettre un masque pour éviter d’inspirer les poudres très volatiles au moment du mélange de l’émail). On ajoute à ces poudres majoritairement présentes des oxydes colorants pour obtenir des couleurs vives. (fer, chrome, cobalt, cuivre, manganèse, zinc, titane, etc…).

Le cobalt notamment, à l’état pur, est un produit dangereux pour la santé, non pas à cause du cobalt lui-même, mais parce que dans les gisements de cobalt, il est lié intimement à de l’arsenic, lui-même très dangereux. On n’est donc jamais certain de ne pas trouver un peu d’arsenic avec le cobalt. On pourrait en conclure qu’il ne faut pas en mettre sur de la céramique de vaisselle.

Mais il faut apporter des nuances à ces premières données :

D’abord, ce ne sont pas des produits à l’état pur que l’on apporte dans la recette de l’émail, mais l’oxyde de ces éléments, ce qui le rend moins nocif. Ensuite, les oxydes colorants sont présents en très petit pourcentage de la recette. La plupart du temps à moins de 10%, et très régulièrement à moins de 2%.

Ces produits peuvent-ils être attaqué par les acides ?

Un coup de couteau ou de fourchette dans une assiette ne sera pas suffisant pour abîmer un émail qui a été fondu à 1300°C avant d’être refroidi. Mais certains émaux peuvent encore être attaqués par les acides des aliments comme le vinaigre, et se dissoudre ensuite dans la nourriture, comme c’était le cas pour le plomb des romains.

La résistance d’un émail aux produits acides ne dépend pas des oxydes colorants comme le cobalt, mais de la proportion de silice dans la recette de l’émail. Ainsi, il ne faut pas se demander si un émail peut être posé sur de la vaisselle parce qu’il contient du cobalt, mais plutôt : quel est le pourcentage de silice d’un émail contenant un oxyde colorant ?

Si un émail contient 3 moles de silice pour 1 mole d’éléments basiques (dont font partie la majorité des oxydes colorants), alors l’émail sera suffisamment dur pour résister à toute attaque d’acide, et pourra être utilisé pour de la vaisselle sans aucun problème.

Concrètement, si vous achetez de l’émail préfabriqué chez un revendeur d’émaux, assurez-vous qu’il ait étudié la composition de son émail pour que vous puissiez l’utiliser pour de la vaisselle. Si vous choisissez de fabriquer vos émaux vous-même, il vous faudra apprendre à les fabriquer. Passez donc par une formation qui vous enseignera comment calculer la dangerosité d’un émail, en même temps qu’elle vous enseigne comment le fabriquer, comme c’est le cas pour les cours en ligne sur la fabrication des émaux que propose l’école professionnelle de céramique Créamik.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.