Menu Fermer

Aménager une cave en un espace de vie confortable : comment y arriver ?

Aménager une cave en un espace de vie confortable

Chaque pièce de la maison peut être convertie en un espace de vie à part entière. C’est le cas des combles, des appentis, du garage et aussi de la cave. Justement, cette dernière permet d’aménager une pièce à vivre confortable. Cette solution peut remédier au manque d’espace dans son habitation. De par son emplacement dans le soubassement de la maison, il est, cependant, important de respecter certaines règles. Les détails qui vont suivre pourront peut-être vous guider dans votre projet.

Réaliser un diagnostic approfondi

La cave est souvent utilisée comme un lieu de stockage des affaires. Or, elle peut bien être aménagée pour optimiser la surface habitable de sa maison. Il faut dire qu’il est possible de la transformer pour apporter une plus-value conséquente à son habitation.

Par contre, il est de mise de réaliser un état des lieux avant de débuter les travaux. Pour ce faire, préférez une entreprise de bâtiment proche de ces clients pour vous accompagner dans votre projet. Les professionnels qui travaillent pour son compte seront capables de faire un bilan de l’état de la cave.

Les experts se chargeront de vérifier la surface et la hauteur sous plafond, la nature des murs et la possibilité d’installer des ouvertures comme les fenêtres ou un puits de lumière, les éventuelles remontées d’eau ou encore l’état des murs et la salubrité générale. Ils rechercheront les meilleures solutions pour rendre la cave saine et chaleureuse.

Les règlementations et les autorisations sur l’aménagement de la cave

Comme tous les autres travaux d’agrandissement de la surface habitable, l’aménagement d’une cave demande la présentation d’autorisations. C’est pour cela qu’il est souvent obligatoire de vérifier auprès de la mairie pour connaître la faisabilité des travaux. Pour ceux qui habitent dans une résidence ou dans un immeuble, il est important d’obtenir l’accord de la copropriété.

Il faut dire que les demandes ne sont pas toujours accordées. Cela est dû à des raisons sanitaires. C’est le cas des lieux sujets à l’inondation et aussi à ceux qui sont souvent soumis à des risques naturels ou bien technologiques.

Par ailleurs, les démarches administratives obligatoires dépendent particulièrement de la surface à aménager. Une cave supérieure à 20 m² nécessite un permis de construire. Une surface comprise entre 5 et 20 m², il faudra une déclaration de travaux préalable auprès de la mairie.

Les étapes clés de l’aménagement de la cave

Après un diagnostic approfondi effectué par les professionnels, de nombreux travaux sont obligatoires en ce qui concerne une cave.

La ventilation

Il faut envisager une bonne ventilation pour se procurer une pièce de vie saine. Certes, elle peut être munie de soupiraux pour garantir le renouvellement naturel de l’air. Mais pour pouvoir y vivre sainement, l’idéal serait d’y mettre en place un système de VMC double flux pour faire circuler l’air ambiant et assurer son renouvellement permanent en laissant pénétrer l’air sain et faire sortir l’air vicié.

La luminosité

La lumière tient une place importante dans la vie de tous les jours. Il est essentiel pour le bien-être et la santé des occupants de la maison. Si la cave dispose déjà des ouvertures vers l’extérieur, il faut les agrandir ou bien y installer un puits de lumière canalisable ou bien un saut de loup afin de capter la lumière naturelle en pied de mur extérieur. Sinon, il est toujours faisable de créer une ouverture dans le plafond. Pour bénéficier encore plus de lumières, il est conseillé de multiplier les sources lumineuses grâce à des éléments comme les lampes de table ou de sol.

L’isolation

Les solutions d’isolation dépendent souvent de la nature du sol et des fondations. Cela dépendra essentiellement du diagnostic réalisé par les professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.