Menu Fermer

Le chaudronnier : un expert en métal

Le chaudronnier : un expert en métal

La chaudronnerie est une branche industrielle encore peu connue par le public. Or, elle intervient dans le quotidien de chacun que ce soient les particuliers que les professionnels. En effet, les ouvrages chaudronnés sont si nombreux. Ils trouvent leur utilité dans les foyers à travers les appareils électroménagers par exemple. Mais les industries utilisent aussi ces ouvrages tels que les cuves de stockage, le skid, les échangeurs thermiques, etc. Plusieurs corps de métier travaillent dans cette branche industrielle et qui fabriquent ces équipements. Il y a le tuyauteur, le soudeur et bien évidemment le chaudronnier. Concernant particulièrement ce dernier, que fait-il exactement ?

Quelles sont les missions du chaudronnier ?

Le chaudronnier est considéré comme un expert en métal. En effet, il travaille sur ce dernier pour fabriquer des ouvrages de la petite chaudronnerie et de la grande chaudronnerie. Pour cela, il utilise divers types de métaux comme l’acier, le fer, les métaux spéciaux, le cuivre et l’inox. Concernant ses missions, elles peuvent se diviser en trois étapes, à savoir :

  • la conception : le chaudronnier utilise plusieurs méthodes pour fabriquer un ouvrage chaudronné. Il commence son travail par le traçage, puis le découpage, la retreinte ou l’emboutissage, et le planage. Il termine la conception par le formage ou la mise en forme ;
  • le suivi sur le chantier : si l’ouvrage à fabriquer est de grande taille, le chaudronnier rend sur le site ou le chantier pour effectuer l’assemblage et le montage. Il prend en charge aussi l’installation de l’ouvrage ;
  • la production et la maintenance : outre la fabrication et l’installation, l’entretien et la réparation de ces équipements font partie aussi des métiers du chaudronnier.

Ainsi, le métier du chaudronnier ne s’arrête pas en atelier, il peut également intervenir sur le chantier. Il s’occupe de divers travaux. C’est pour cela qu’il doit avoir les compétences et les qualités nécessaires pour pouvoir réaliser ces travaux.

Quelles sont les qualités d’un bon chaudronnier ?

Pour pouvoir fabriquer des ouvrages chaudronnés de qualité, le chaudronnier doit avoir des compétences et des expériences dans ce domaine. Comme son métier est basé sur le métal, une bonne connaissance sur les caractéristiques de chaque métal est indispensable.

En outre, plusieurs matériels et outils sont utilisés pendant la fabrication de ces produits. Dans ce cas, le chaudronnier doit maîtriser leur utilisation. Sachez également que ces matériels nécessitent une actualisation et se modernisent régulièrement afin de fabriquer des produits qui respectent les normes. Seuls les experts dans ce domaine arrivent à suivre cette modernisation.

Le métier du chaudronnier demande également la capacité à être autonome et habile manuellement. La résistance physique est aussi une autre condition. En effet, le chaudronnier travaille souvent dans une condition d’inconfort, debout et dans un environnement bruyant.

Dans quel secteur intervient le chaudronnier ?

A travers le métal, le chaudronnier arrive à fabriquer différents types d’équipements utiles au quotidien. Pour cela, il peut travailler dans plusieurs secteurs d’activité, à savoir :

  • l’industrie agro-alimentaire : le chaudronnier y fabrique des machines utiles pour le traitement et le stockage des produits alimentaires ;
  • l’industrie chimique : les ouvrages chaudronnés y sont utilisés pour le stockage et le transport des fluides ;
  • l’industrie énergétique : l’extraction, l’acheminement, le traitement, et le transport des énergies nécessitent l’usage des produits de la chaudronnerie ;
  • l’industrie de transport(automobile, aéronautique, navale et spatiale) : la chaudronnerie y intervient pour la fabrication des pièces et les différentes structures. Le chaudronnier peut également effectuer la réparation de ces équipements.

Ainsi, le métier du chaudronnier trouve son utilité dans plusieurs secteurs d’activité. Les équipements ainsi fabriqués, peuvent alors garantir le bon fonctionnement de ces industries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.