Menu Fermer

L’importance d’une installation électrique aux normes

toutes les raisons de mettre son installation électrique aux normes

Parmi les travaux de rénovation à prévoir dans une habitation, la révision des installations et les réseaux électriques constitue une obligation. En effet, elle est garante de la sécurité des équipements ainsi que des occupants. Ces diagnostiques approfondis sont le plus souvent actés par des entreprises spécialisées dans le domaine de l’électricité. Une remise aux normes s’impose dans le réseau en cas de détection d’une quelconque défaillance.Pour ce faire, les electricien Paris se lancent dans un contrôle visant surtout à détecter la présence de certains dispositifs au sein du réseau, surtout avec de vieilles installations. Un premier constat est ainsi dégager ainsi que les travaux à prévoir.

La révision des installations électriques, primordiale d’après chiffres venant de quelques organismes

Ces missions de révision des installations électriques ont été lancées pour la première fois par l’observatoire national de la sécurité électrique. Elles ont pu identifier que près de 20% des logements français présentaient des réseaux électriques non conformes. Parmi ces foyers cibles, près de 7% d’entre eux dépassaient même l’indice acceptable, devenant ainsi des habitations à haut risque d’accident domestique de type électrique. De leur côté, les assurances affirment même que les habitations classées dangereuses dépasseraient le seuil des 50% en France. Les incendies domestiques déclarés auprès de ces organismes sont pour la plupart d’origine électrique. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.Ils illustrent que les foyers doivent revoir leur installation électrique avec un professionnel.

Du point de vue technique : toutes les raisons de mettre son installation électrique aux normes

Une étude a pu démontrer que durant les 50 dernières années, la consommation électrique des foyers aurait triplé. En effet, de nombreux équipements et appareils électroniques sont actuellement présents dans les habitations. Dans cette optique, il est tout à fait logique que les réseaux puissent présenter de plus en plus de failles avec cette charge électrique en constante augmentation. Les risques de surtension ainsi que des courts-circuits peuvent s’en suivre de par les différents défauts de câblage. Ils sont concrétisés avec le nombre élevé d’accidents domestiques liés à l’électricité ces derniers temps. Ceci est tout à fait normal puisque les installations électriques datant d’avant 1970 ne nécessitaient pas la mise à la terre obligatoire. Or, peu voire aucune de ces habitations anciennes n’avaient reçu des rénovations du réseau électrique depuis ces temps. C’est pourquoi l’État ainsi que quelques organismes compétentes ciblent notamment les constructions anciennes dans la remise aux normes des installations électriques, autant que les nouvelles réalisations pour faire baisser le taux de mortalité en cause d’un accident domestique de ce type.

Reconnaitre rapidement une installation électrique aux normes dans une habitation

Compte tenu des risques auxquels les foyers s’exposent avec des installations électriques obsolètes, de nombreux particuliers souhaitent se lancer dans la rénovation en vue de remettre ce réseau aux normes exigés. Avant toute entame de travaux cependant, il est nécessaire de faire un état des lieux. Ce diagnostic permettra de tirer une conclusion si l’habitation possède ou non un réseau d’électricité fiable en matière de sécurité.  Diverses opérations sont lancées dans ce sens, à savoir :

  • Revue des différents travaux d’électricité effectués récemment : cette première démarche vise à avoir une nette visibilité sur l’ancienneté du réseau électrique. Avec les logements d’avant 1970, par exemple, toute l’installation électrique doit être remise en question si aucune rénovation n’a été entamée jusqu’à présent. Si le logement a subi des modifications ou des améliorations diverses, le carnet de suivi et de contrôle doit être révisé afin de détecter les parties du réseau électrique n’ayant jamais fait l’objet d’une intervention antérieure. Il se peut également que les entretiens récents puissent faire l’objet d’un examen au préalable.
  • La vérification des disjoncteurs : Un disjoncteur différentiel doit être prévu dans une installation électrique. Il est devenu un équipement de sécurité obligatoire depuis 1991. Un disjoncteur de type 30 mA est désormais requis au sein du réseau électrique de toutes les constructions neuves. L’obligation n’est pas totale cependant. Les propriétaires s’engagent ainsi à être entièrement responsable de tout accident pouvant survenir dans leur foyer.Pour tous les propriétaires et habitants d’une résidence ou d’un logement datant d’avant 1991, ainsi, ce contrôle doit prévaloir sur tous les autres sujets de révision afin de sécuriser rapidement les installations électriques.
  • La revue complète du système électrique par un professionnel : outre ces astuces qui qualifient de manière temporelle une habitation présentant des installations électriques aux normes, il est toujours nécessaire de faire appel à un professionnel pour savoir concrètement si tout est sécurisé dans le réseau. Ces entreprises opèrent de façon intégrale dans les habitations. Elles relèvent, détectent et ajustent les câblages ou autres raccordements et équipements qui ne respectent pas la norme en vigueur et surtout les mesures de sécurité imposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *