Menu Fermer

Quelques paramètres à considérer pour procéder à une pose de carrelage chez soi

carrelage

Participer aux travaux de construction chez soi ou les réaliser soi-même procure un énorme plaisir. Cependant, il est indispensable de maitriser de fond en comble les astuces pour réaliser vos travaux de construction. En matière de carrelage par exemple, certains paramètres sont à considérer pour effectuer une pose. En réalité, la pose de carrelage requiert une méthodologie permettant d’y parvenir aisément. Dans cet article, vous apprendrez davantage sur le processus de pose de carrelage ainsi que sur les différents types de pose de carrelage.

Les avantages à utiliser du carrelage dans sa maison

Très simple et très tendance ce revêtement de sol ou de mur est économique à l’achat. Certains l’appréciant encore plus à cause de sa grande résistance dans le temps et de la facilité dans son entretien. À lui seul, il combine esthétique et élégance tout en vous offrant la possibilité d’embellir rapidement une pièce sans vous casser la tête. D’ailleurs, il est connu que le tarif de pose de carrelage est très abordable.

De même, il existe une palette variée de composition. Ainsi il peut être fabriqué parfois en céramique des fois en terre cuite, en faïence, en marbre, en grès, etc. En effet, avec une large variété de couleurs, d’ornements, d’illustrations et de motifs, vous devenez le propre designer de votre intérieur. C’est un revêtement indémodable et facile à assortir dans une pièce. En plus vous avez la possibilité de choisir la technique de pose la plus adaptée à vos besoins.

Les différentes techniques de pose de carrelage

L’un des éléments importants lors de la pose de carrelage se résume aux différents types de tensions qui peuvent naître au sein ou à l’interface des diverses couches de votre plancher. De ce fait, quelques techniques sont nécessaires pour mieux y parvenir.

Usez du mortier traditionnel

Cette technique rudimentaire prend un peu de temps, mais donne le résultat voulu. En réalité, les carreaux sont battus dans un mortier traditionnel, puis étendu sur un lit de sable stabilisé au ciment. Mais cette technique nécessite de prendre en compte les paramètres de jointure et celle de la tension thermique. Vous devez également veiller à ce que le support des carreaux soit parfaitement salubre, solide, mais aussi propre et bien sec si vous souhaitez à avoir un calepinage irréprochable.

L’altitude du sol et les axes de la porte

Autre détail important lors de la pose de carrelage est l’altitude du sol remontant. Effectivement c’est un détail que vous ne devez en aucun cas négliger. Lorsqu’il est occulté, vous pouvez à la longue reprendre tout le carrelage. Les axes de la porte vous permettent de procéder au traçage d’une ligne dans l’axe d’une porte. Il se fait à une distance bien déterminée de la porte qui correspond au nombre total de carreaux à poser.

Le traçage des repères pour une pose du carrelage

Cette phase vous amène à résoudre le problème de l’installation du carrelage. Elle nécessite une bonne préparation de la surface à carreler tout en vous évitant d’avoir plusieurs carreaux coupés sur les portions de surface en vue. Cette étape vous aide à mieux agencer les carreaux afin d’obtenir un ouvrage esthétique. Elle aide également à définir l’emplacement ainsi que le rangement des coupes.

Identifier le centre de la pièce à carreler

Ce paramètre signifie que la surface à carreler offre une bonne visibilité. Vous devez identifier le centre de la pièce à carreler par traçage de deux lignes diagonales. Après cela vous tracez un axe traversant le centre et orthogonal au mur de la porte principale. Un deuxième axe doit également traverser le centre de la pièce en étant orthogonal au premier.

En vous basant sur ces principes de base de la pose du carrelage, vous pouvez facilement arriver à vous sortir de cet exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *